Actualités

500 000 $ pour la grange ronde de Mansonville 0

Par Christian Caron

François Trahan, président d’honneur de la campagne de financement pour la restauration de la grange ronde du Canton de Potton.

Photo COURTOISIE

François Trahan, président d’honneur de la campagne de financement pour la restauration de la grange ronde du Canton de Potton.

MAGOG - Le projet consistant à restaurer la grange ronde de Mansonville prend forme. Avec le lancement de la campagne de financement, la Municipalité du Canton de Potton souhaite amasser la somme de 500 000 $.

Une étape importante de la campagne vient d’être franchie alors que François Trahan, président de Gestion de capital Trahan, a accepté d’en assumer la présidence. Au grand plaisir du maire du Canton de Potton, Jacques Marcoux, qui se réjouit de l’implication de celui qui, au cours des huit dernières années, a été désigné à cinq reprises le meilleur stratège boursier de Wall Street et trois fois le second par la revue Institutional Investor, la bible du capital.

« C’est une étoile filante dans le firmament de la finance, mais c’est aussi un résidant du Canton de Potton depuis quelques années », mentionne avec une fierté non dissimulée Jacques Marcoux au sujet du président de cette importante campagne.

Selon François Trahan, la restauration et l’exploitation de la grange ronde, la seule située en périmètre urbain en Estrie, fait partie de la croissance future de Potton.

Président du Groupe bénévole municipal de Potton, dont les bénévoles assistent la municipalité, entre autres, dans la gestion de biens patrimoniaux, Jacques Huppertz se dit lui aussi emballé par l’engagement de son concitoyen François Trahan.

Même son de cloche chez Michel Bastien, responsable de la campagne de financement.

Les deux hommes accueillent la présidence de monsieur Trahan comme un coup de maître.

« C’est un homme qui, malgré son statut, s’intéresse beaucoup à la ruralité, signale le maire Jacques Marcoux. Il y a quelques semaines, on l’a invité à visiter la grange ronde et il s’est dit impressionné par ce qu’il a vu. C’est le genre d’homme qui possède beaucoup de contacts et qui va nous indiquer à quelle porte aller frapper. »

Gros travaux

Selon le maire du Canton de Potton, la restauration physique de la grange ronde devrait nécessiter des déboursés de l’ordre de 750 000 $.

Parmi les travaux à réaliser, monsieur Marcoux a parlé de la fondation, de la toiture et du revêtement extérieur. « On se donne de six mois à un an pour amasser cette somme (500 000 $) », précise le premier magistrat.

Globalement, il faudra une somme de près de 1 M $ pour refaire l’intérieur du bâtiment. Mais pour les prochaines étapes, les décideurs se proposent de le faire sur une période de quelques années.

Une étude a déjà été réalisée pour mieux cerner l’utilisation du bâtiment. Une des idées proposées consisterait à présenter une exposition permanente sur les magnifiques paysages des Cantons-de-l’Est.

« Mais l’important d’abord, insiste Jacques Marcoux, c’est de stabiliser le bâtiment solidement. « Cette grange ronde va devenir un bel attrait, d’autant plus qu’elles sont rares au Québec et que la nôtre est la seule située en milieu urbain », d’émettre fièrement le maire du Canton de Potton.

 

 

 

 

 

Commentaires des lecteurs »

Si vous possédez déjà un compte sur ce journal, connectez-vous pour ajouter vos commentaires.

En ajoutant un commentaire sur le site, vous acceptez nos termes et conditions et nos nétiquettes.

Ravi que vous ayez aimé. Voulez-vous partager?

Partagez cette page …

Merci! Close

Poster un nouveau commentaire

La mise à jour en temps réel est mis en pause. (Reprendre)

Afficher 0 commentaires